TEDxQuébec
Passer au contenu

TEDxQuébec

L’aube de l’humanité… depuis cinq ans

21 décembre 2016 / Écrit par Justine Gaignard-Parent

Crédit photo : Daniel Lévesque

Coup d’œil sur la 5e édition de TEDxQuébec

Les vidéos des conférences de la 5e édition de TEDxQuébec seront bientôt en ligne. Vous pourrez ainsi vivre ou revivre la journée du 26 novembre dernier ! En attendant, voici un résumé des grands moments de l’aube de l’humanité au cocktail. Et vous, quel est votre meilleur souvenir de TEDxQuébec 2016 ?

À l’aube de l’humanité, il n’y avait pas de TEDxQuébec. À l’aube de chacune des éditions de TEDxQuébec, il y avait par contre cette même expression que Denis François Gravel, président fondateur de l’évènement, a réussi à répéter année après année sans que personne ne s’en rende compte ! Une blague que le principal intéressé préparait depuis son tout premier discours d’ouverture en 2012…

Une différence insupportable, une conférence remarquable

Ça prend du courage pour briser la glace d’une série de conférences. Ajoutons à ça un auditoire de plus de 400 personnes, une salle impressionnante et une captation vidéo diffusée à grande échelle. Vos jambes tremblent juste à y penser ? Imaginez maintenant que vous avez tout juste 15 ans au moment de vous adresser à la foule. Le défi n’a pas effrayé Alexandre Ouellet qui a livré avec assurance ses stratégies pour reprendre goût à la vie lorsque la différence avec les autres devient insupportable. Entendre un tout jeune homme confier son mal de vivre a de quoi bouleverser une foule. Pour Alexandre, la différence prend la forme d’une maladie de cœliaque qui l’a précipité dans la solitude et exposé à l’intimidation de ses collègues de classe. Si l’expérience de l’adolescent lui est propre, ses stratégies pour combattre le mal-être, elles, sont applicables à tous. Il a décidé de partager son histoire pour inspirer d’autres jeunes (et les moins jeunes aussi) et avec une conférence TEDx à son actif, c’est plutôt bien parti.

L’éducation selon ceux qui la reçoivent

On ne compte plus le nombre de fois où les adultes ont voulu réinventer le système d’éducation. Joël Lacoste-Therrien, seize ans, a décidé qu’il était grand temps de donner la parole aux étudiants. Il a plaidé avec charisme pour une éducation plus concrète afin d’« être mieux préparé à faire face à la vraie vie ». Le futur entrepreneur travaille avec politiciens, journalistes et collègues de classe pour que son projet se rende jusqu’aux oreilles des décideurs. Sa conférence a soulevé un débat qui a fait l’objet d’un article du blogue La Fabrique Crêpue.

Vers l’infini et plus loin encore

Il y a le vide intersidéral et apparemment celui juridique qui existent lorsqu’on parle de l’espace. C’est avec justesse, humour et vêtu d’un uniforme de la NASA que Benjamin Vermette a mis en garde l’humanité contre la capitalisation de l’univers. Si les textes de loi actuels interdisent aux états de posséder la lune, il n’en est rien des sociétés privées. Le jeune passionné d’exploration spatiale qui espère devenir astronaute a plaidé pour une conquête de l’espace sous le signe de l’altruisme et de la sagesse.

La traite humaine à l’avant-plan

Mélanie Carpentier a mis un visage sur les victimes de la traite humaine, phénomène en hausse ici et partout au Canada. Elle a aussi démontré l’indifférence de la population et des décideurs face au fléau et donné quelques exemples de la glorification de la traite humaine dans la culture populaire. Son interprétation de la saga Twilight nous a permis de jeter un tout autre regard sur ces films populaires chez les ados. Une jeune fille tiraillée entre ce qui rappelle tristement deux gangs de rue (les loups-garous et les vampires) qui finit par abandonner son identité « par amour ». De quoi réfléchir !

Des parents ordinaires avec un défi extraordinaire

Et si des espaces de vie étaient adaptés aux besoins des jeunes adultes autistes pour leur permettre autonomie et bien-être ? C’est le projet qu’a présenté Marie-Josée Lapointe, présidente du CA d’Autisme Québec, plans à l’appui ! En plus d’être entourés d’espaces verts, les logements de l’Espace-Vie TSA sont pensés en fonction des différents niveaux d’adaptation nécessaires au quotidien du résident. Des appartements supervisés seront donc proposés, tout comme des milieux de vie avec intervenants. Madame Lapointe, mère d’un jeune homme autiste, souhaite que son fils puisse vivre dans un endroit adapté qu’il pourrait enfin appeler chez lui.

Des vagues plein la tête

Les similitudes entre l’écosystème marin et l’humain dans leur capacité de résilience sont frappantes. Lyne Morissette, spécialiste en biologie marine, a soulevé l’inédit parallèle en présentant des exemples concrets de résilience de la nature et des pans de son propre combat contre une tumeur au cerveau. Si un magnifique banc de coraux peut naître d’un essai nucléaire sur l’île de Bikini, pourquoi pas un épanouissement après la maladie chez l’humain ?

Vaincre les épidémies, un vaccin à la fois

« C’est ingrat créer des vaccins. Tu essaies d’expliquer à des gens en santé que s’ils sont encore en santé, c’est peut-être justement à cause des vaccins », a lancé Gary Kobinger, professeur en immunologie et microbiologie-infectiologie qui a travaillé à vaincre le virus Ebola sur le terrain. Il a entre autres décrié qu’on prenne tant de temps à discuter des effets secondaires d’un traitement expérimental, pendant qu’un virus se propage et fait des victimes à coup de milliers. Avec un humour caustique, il a déclaré qu’« on a découvert récemment que le Zika affectait aussi les testicules. Peut-être que les budgets pour vaincre le virus augmenteront dans les prochains mois. »

Aller simple pour l’Afghanistan

C’est une réalité difficile qu’a dévoilée l’ancien militaire Louis Grégoire en décrivant son quotidien depuis le retour d’Afghanistan. « L’hypervigilance m’a sauvé la vie plusieurs fois là-bas, ici, elle me la gâche », a-t-il dit en comparant ses défis de soldat déployé à ceux d’ici. Le récit de ses échanges avec de jeunes enfants afghans et ceux avec sa fille ici même était particulièrement bouleversant : « Je sais que tu es mon papa, mais je ne me souviens pas de ton nom. » Non, on ne revient pas vraiment de l’Afghanistan.

L’incroyable capacité d’adaptation du cerveau

Philippe Fait, neuroscientifique et professeur à l’Université du Québec à Trois-Rivières, a révélé des faits impressionnants sur la plasticité du cerveau, dont l’histoire du rétablissement complet d’une petite fille épileptique à qui on a amputé la moitié du cerveau. Le chercheur qui travaille avec des victimes de traumatismes crâniens a donné trois trucs pour favoriser la neuroplasticité : être actif physiquement et mentalement en ne cessant jamais d’apprendre avoir une bonne hygiène de sommeil participer à des activités sociales régulièrement. On s’y met tout de suite, et vous ?

La justice par la négociation

Pour Maitre Céline Vallières, la justice participative est la réponse à bien des problèmes de notre système actuel. Chacun y trouve son compte dans ce processus qui met la négociation de l’avant et évite le recours aux tribunaux. Encore faut-il que les gens connaissent cette option et c’est là la quête de l’avocate qui œuvre depuis plus de 30 ans dans le domaine : éduquer les gens sur le sujet à coup de conférences et de discussions sur le sujet.

Une nouvelle famille pour les entrepreneurs québécois

Nicolas Duvernois et Anne Marcotte ont présenté leur vision de l’entrepreneuriat avec beaucoup de complicité en se partageant la scène et en alternant le récit de leur parcours d’affaires. Ils espèrent créer une grande vague d’entraide chez les entrepreneurs en permettant à des gens d’affaires prospèrent de parrainer de jeunes innovateurs qui ont besoin d’un coup de pouce pour les propulser. Avec Adopte Inc, ils veulent redéfinir le terme de mentor. « J’étais tanné de l’industrie de l’entrepreneuriat où des mentors se font payer pour des conseils ou donnent de l’argent seulement pour avoir leur logo sur une bâtisse », a lancé Nicolas Duvernois. Anne Marcotte a quant à elle clôt la conférence sur ces mots : « Une société qui manque d’entrepreneurs est une société qui manque de vitalité. »

Quand le patrimoine rencontre le graffiti

Rares sont les moments où les graffitis réalisés sur des bâtiments patrimoniaux sont applaudis. Louis-Robert Bouchard, artiste multidisciplinaire, est à l’origine d’une technologie qui permet de créer des graffitis éphémères de grands formats à l’aide de projection vidéo. Il a démontré sur scène le pouvoir de sa canette qui permet de dessiner des graffitis numériques sur les bâtiments.

À la rencontre de Sarah

En exclusivité, TEDxQuébec a présenté le court-métrage Sarah d’Elias Djemil qui met en image le passage créatif de l’ombre à la lumière de la danseuse. Le film avait été précédemment présenté au Festival de Cinéma de la Ville de Québec et sera de la programmation de l’Open Art Film Festival en Allemagne prochainement.

Une nouvelle Québécoise du nom d’Ana

C’est à travers ses yeux d’immigrante, qu’Ana Caroline Sommer de Souza nous a fait découvrir son Québec d’adoption. Elle a redonné un tout autre sens à l’expression « Qui prend mari prend pays ! » et décliné en saison les différentes étapes d’une immigration. Elle a saisi l’opportunité créée par ce grand changement pour réinventer non seulement son environnement, mais aussi sa vie. Courir un marathon à – 30 degrés ? Peu de Québécois nés ici oseraient se prêter au jeu. La dernière conférencière s’est pourtant donné le défi d’y arriver et c’est en considérant son intégration comme bien entamée qu’elle a traversé le fil d’arrivée !

Place aux discussions

Le bouillonnement d’idées s’est poursuivi durant le cocktail où conférenciers, bénévoles et participants ont pu échanger sur leurs inspirations de la journée. Comme plusieurs, j’aurais pris au moins une semaine de plus de conférences et discussions et c’est en ayant déjà hâte à l’an prochain que j’ai quitté (de reculons) le Palais Montcalm. Et vous, qu’est-ce qui vous a marqué dans l’édition 2016 de TEDxQuébec ?

Retour aux articles de blogue
Haut de page
Creampie
Anal
Anal
Creampie
Anal
Blowjob
Orgy
Blowjob
Anal
Orgy
Threesome